L'ISEADD vous plonge au coeur d'un métier

Manager en RSE

Quelles sont les missions principales d’un responsable développement durable et RSE ?

Le premier axe de mission d’un responsable Développement durable et RSE est de contribuer à développer la performance globale de l’Entreprise,

– en initiant, coordonnant de multiples actions pour améliorer la performance environnementale, sociale, sociétale de l’Entreprise en réponse aux objectifs de l’Entreprise et aux attentes de ses parties prenantes
– en recherchant avec ses pairs comment la RSE peut conduire à de nouveaux business models, à une amélioration de la performance économique de l’Entreprise et à sa durabilité, sa pérennité
– en participant à la création de valeur partagée entre l’Entreprise et la Société au sens large
– en initiant et développant la sensibilisation de l’ensemble du personnel et à son engagement dans la démarche RSE de l’Entreprise
– en s’assurant de la mise en place du pilotage à tous niveaux de cette performance

Le second axe de mission d’un responsable Développement durable et RSE est de construire la communication responsable sur l’Ambition Développement Durable de l’Entreprise, ses actions,  la performance globale de l’Entreprise, pour l’ensemble de ses parties prenantes, y-compris dans un cadre réglementaire.

Place dans l’organigramme du responsable développement durable et RSE

Les fonctions Développement durable et RSE sont dans près de la moitié des cas directement rattachées à la Direction Générale ou à un membre du Comité Exécutif dans les Moyennes et Grandes Entreprises.

Dans les autres cas elles sont principalement rattachées aux Directions RH, HSE, Communication ou Stratégie (selon l’activité de l’Entreprise).

Qualités personnelles requises pour un responsable développement durable et RSE

– Responsabilité
– Esprit de synthèse
– Adaptabilité, Créativité
– Capacité d’entrainement, force de conviction
– Modestie et Empathie
– Capacité d’initiative associée à un bon reporting

Compétences nécessaires pour être responsable développement durable et RSE

Conduite de projet
– Conduite du changement
– Capacité à travailler en groupe
– Capacité d’analyse des risques, des situations complexes
– Capacité de dialogue avec toute Partie Prenante
– Capacité de formateur
– Expertise technique (pour postes spécialisés : ex. Environnement, Biodiversité, Energie, Economie Circulaire, Achats, Supply Chain, Mobilité Durable…)

Les principales actions d’un responsable développement durable et RSE

– Reporting externe (réglementaire extra-financier, volontaire, marketing, réseaux sociaux)
– Communication, (In)Formation interne
– Gestion ou coordination de projets de réduction de l’impact environnemental
– Participation à des actions sociales et/ou sociétales, et à leur intégration dans la politique RSE de l’Entreprise
– Participation active, voire initialisation, d’actions d’innovations, de la recherche de nouveaux business models en phase avec les évolutions sociétales
– Développement d’actions responsables avec les différentes fonctions de l’Entreprise (Achats, Sous-Traitance, Marketing …)
– Réalisation des enquêtes sur les attentes des Parties Prenantes et synthèse de ces analyses (dites de matérialité)
– Participation et reporting aux organes de gouvernance de la RSE
– Participation au processus d’analyse/cartographie des risques de l’Entreprise en développant la partie sur les risques RSE
– Réponse aux questionnaires RSE d’Agences de Notation Extra-Financières et de Clients
– Mise en place de chartes et participation à l’obtention de labels ou certifications
– Développement de processus collaboratifs avec diverses associations ou ONG

Proximité avec les autres métiers

Les Responsables DD et RSE, selon les domaines d’action, travaillent en collaboration avec de multiples fonctions, par exemple, sans que cela soit exhaustif, avec les Directions :

– HSE (et Production/Technique en Manufacturier) pour Climat, Environnement (Emissions yc Déchets et Ressources), Energie
HSE et Audit pour les audits environnementaux
– Innovation/R&D/Business pour nouveaux business models dont économie circulaire, fonctionnelle, et des démarches telles qu’Analyse Cycle de Vie…
– Business et Marketing pour offre responsable
– Achats, Logistique, Juridique pour achats responsables
– RH pour Droit du Travail, Conditions de Travail, Equité…
– RH, Juridique et Audit pour Droits de l’Homme
– Audit, Contrôle Interne, Juridique, Ethique pour Gouvernance, Ethique, Compliance
– Communication Externe, Filiales, Etablissements pour les échanges avec les parties prenantes notamment territoriales
– Communication interne et RH pour les actions internes de sensibilisation/formation RSE
– Finance, Juridique, Communication (+autres contributeurs et DG pour validation) pour la communication corporate et en 1er lieu réglementaire
– Finance (à terme) pour la financiarisation de l’immatériel
– Organe de Gouvernance de la RSE (Comité RSE, Comité Exécutif…)

Les évolutions possibles de carrière pour un responsable développement durable et RSE

De multiples fonctions sont proposées en RSE/DD, comme par exemple :

– Chargé de mission, Chargé d’étude, Ingénieur d’études environnementales, optimisation développement économie circulaire, mission citoyenneté, partenariats …
– Chef de Projet DD/RSE, ACV, Energie (Efficacité, Nouvelles Energies), Recyclage, biodiversité…
– Consultant aide et subvention, climat bilan C, mise en place d’approches RSE, actions mobilité, gestion des ressources, capital immatériel, engagement sociétal, évaluation des risques, finance responsable, achats responsables, distribution, marketing responsables, stratégie et RSE…
Coordinateur d’actions transverses
– Mise et place et conduite d’actions d’information, de formation, sensibilisation RSE
– Relation avec les parties prenantes, y-compris analyses de matérialité
– Communication RSE, réglementaire (Art 225) et volontaires vers tous types de PP, à travers réseaux sociaux…
– Veille réglementaire et représentation de l’Entreprise dans diverses associations professionnelles

Ces postes peuvent être au sein de Directions DD et RSE ou dans des Directions Communication Externe, Interne, Financières, Relations Institutionnelles, Achats, Filiales business ou géographiques …

Quelles études faire pour ce métier ?

Quasi exclusivement des Bac + 5

Des formations spécialisées principalement des Masters RSE/DD/ESS, et des Ingénieurs Environnement/Energie/Biodiversité

Et aussi des formations généralistes d’Ingénieurs et de Masters Management Projets/RH/Communication/Commerce International/Achats

Quels sont les secteurs d’activité dédiés à ce poste ?

Tous secteurs dans les Entreprises : Industrie Manufacturière, Extractive, Environnement et Energie, IT, Luxe/Cosmétique/Pharma, Construction, Mobilité, Services aux Collectivités, Agroalimentaire, Distribution, Banques/Assurances

Mais aussi Consultants, Commissaires aux Comptes, Bureaux Vérificateurs

Et Economie Sociale et Solidaire y-compris Associations, ONG…

Revenir à l'accueil