Développement Durable

podcast developpement durable

Définition du concept de développement durable

Qu’est-ce que le développement durable ? C’est un modèle économique qui, dans le temps présent, entend atteindre un développement qui n’obère pas l’avenir. Une définition en a été proposée dans le rapport de la femme d’Etat norvégienne Gro Harlem Brundtland en 1987 devant les instances de l’ONU.

Les origines du développement durable

Au demeurant, l’idée n’est pas nouvelle : de tout temps, c’est-à-dire plus précisément depuis la révolution agricole il y a environ dix mille ans, on a cherché à passer d’une économie de pure prédation, celle de la chasse, de la pêche et de la cueillette, à une économie de production, par l’agriculture et l’élevage. On pourrait dire plus précisément, une économie de re-production. Ainsi, pour ne pas épuiser le gibier, on a résolu d’élever des animaux. Et au lieu de cueillir des baies intensivement jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, on a semé dans la terre – amollie par le réchauffement climatique en cette époque de la déglaciation – pour récolter ce dont on avait besoin, des céréales, des fruits etc. Même les ressources halieutiques – dont l’exploitation est plus complexe, car devant être pratiquée en milieu aquatique, qui n’est pas le milieu vital naturel de l’homme – même la culture du poisson, donc, a fini par suivre le même chemin.

Une conséquence de la révolution industrielle ?

Les choses se sont compliquées avec la deuxième grande révolution de l’histoire humaine, la révolution industrielle, qui a donné à l’homme les moyens d’exploiter beaucoup plus intensivement les ressources mises à sa disposition par la nature. Non seulement les progrès de la connaissance et de la technique nous ont permis d’intervenir dans l’intimité même de la nature, par exemple en concevant des produits chimiques présentant de graves risques de pollution, mais l’intensité de notre activité productrice a fait surgir des interrogations sur les limites possibles des ressources naturelles. C’est ainsi que l’on recherche, par exemple, des moyens efficaces de substituer à l’énergie d’origine fossile des sources d’énergie renouvelable. Là encore, avant même la révolution industrielle, des auteurs comme François Quesnay, et plus généralement l’école des physiocrates, pensaient que la seule véritable richesse était celle que la nature était capable de reproduire suivant le rythme de ses cycles. Mais évidemment, les enjeux sont plus importants aujourd’hui dans notre monde devenu industriel, notamment pour notre environnement.

C’est pour relever tous les défis lancés à notre génération que l’ISEADD vous accueille. Historiquement une école supérieure ayant ouvert la voie à ce type de formation, et qui pour cela bénéficie d’une longue expérience dans le management du développement durable, au service aussi bien de l’entreprise que des collectivités.