Retour sur la COP21 des Etudiants

 

 

La COP21 des Etudiants, événement organisé le 17 novembre 2015 à l’occasion des 10 ans de l’ISEADD, a tenu ses promesses. Cette journée de sensibilisation consacrée à la lutte contre les bouleversements climatiques sur le campus de l’ISEADD à Marne-la-Vallée a été couronnée de succès.

 

L’objectif premier était de fédérer les étudiants de l’ISEADD autour de la COP 21 se déroulant début décembre mais aussi de leur faire prendre conscience des enjeux et les difficultés rencontrées. Objectif atteint ! Ils étaient près de 100 (certains étudiants des autres écoles du Groupe HEMA les ayant rejoints) à avoir participé à ces négociations.

 

La journée s’ouvrait sur des conférences dispensées par des personnalités : Alain LIPIETZ, économiste et ancien Député Européen – Romain MOREL, Chef de projet finance, investissement et climat d’I4CE Institute for Climate Economics – Raphaël Claustre, Directeur du CLER Réseau pour la Transition énergétique et Marc Jacouton, Président du Club PME climat – Global Compact France.

 

L’après-midi, la salle accueillait les étudiants répartis dans 8 groupes de pays et d’organisations (les ONG et le lobby pétroliers étant représentés eux aussi) avec pour mission de mener une simulation des négociations climatiques de la COP21. M. François DAMERVAL , chef de Cabinet de Mme Corinne LEPAGE, invité à soutenir les étudiants dans leur initiative, a mis en perspective les résultats des travaux de chaque groupe.
Une simulation prévue en deux rounds :
Au terme du premier round, les accords proposés totalisaient une contribution de 10 milliards de dollars (100 milliards étant nécessaires…) et le réchauffement climatique atteignait 3 degrés (l’objectif étant de ne pas dépasser 2 degrés).
Après des débats motivés et nourris, le résultat du deuxième round permit d’afficher une évolution considérable (la contribution portée à 70 milliards avec un réchauffement climatique global de 2,2 degrés) mais hélas encore insuffisant pour relever ce challenge…

 

Un évènement qui aura été marqué par une implication sans faille des 9 COP’Leaders qui ont travaillé durant 3 mois à fédérer autour de leur projet et de leurs convictions près de 100 étudiants. Ils ont contribué, avec le soutien et la confiance de l’ISEADD, à une prise de conscience : il sera difficile de rectifier les erreurs commises par le passé, erreurs responsables du réchauffement climatique. Un constat force de motivation pour ces générations !

 

Partagez cet article sur :